Make your own free website on Tripod.com
   
 

Yamoussoukro, capitale politique de la Cote d'Ivoire depuis 1983, ville touristique, ville estudiantine, mais aussi haut-lieu spirituel abritant le chef-lieu du diocèse qui porte son nom... lire plus

Toute l'organisation administrative et pastorale du diocèse de Yamoussoukro... lire plus

Progressivement, le diocèse voit le nombre de ses prêtres accroître ; le nombre de séminaristes reste constant et augure d'un lendemain flatteur... lire plus

La vitalité d'une Eglise se mesure entre autres par la présence remarquée de la vie consacrée... lire plus

Yamoussoukro, le diocèse aux 18 paroisses... lire plus

Une Eglise en pleine expansion pour laquelle les projets ne manquent pas.. lire plus

Radio Notre Dame ou comment l'Evangile est appelé à parvenir dans les foyers et lieux de travail par les ondes... lire plus

Située au centre de la Cote d'Ivoire, à 240 Km au Nord d'Abidjan, la capitale économique et à 100 km au Sud de Bouaké, la deuxième ville du pays, Yamoussoukro est la ville natale du premier Président Ivoirien, Félix Houphouet-Boigny. Capitale politique depuis 1983 - en attendant le transfert effectif des activités ministérielles et diplomatiques dont le début est annoncé pour cette année 2004 - elle est aujourd'hui une ville moderne avec ses grandes avenues, ses imposants édifices, ses écoles performantes et admirées, son lac aux crocrodiles,etc. Yamoussoukro est aussi une grande attraction touristique, en raison notamment de la Basilique Notre Dame de la Paix et de la Fondation Félix Houphouet-Boigny pour la Recherche de la Paix confiée à l'UNESCO.

Le Diocèse de Yamoussoukro fait partie de la province ecclésiastique de Bouaké. Il a été fondé par le Pape Jean Paul II le 25 mars 1992, du démembrement de la partie sud du vaste diocèse de Bouaké. Monseigneur Bernard Agré en a été le premier évêque jusqu'au 15 janvier 1995. Depuis le 23 mars 1996, le diocèse de Yamoussoukro est dirigé par Monseigneur Paul Siméon Ahouanan Djro, Franciscain OFM, nommé le 15 décembre 1995.

Le diocèse est situé en plein cœur de la savane baoulé et s'étend sur une superficie de 19 890 km², limité au Nord par l'Archidiocèse de Bouaké, au Sud par le diocèse de Yopougon, à l'Est par le diocèse d'Abengourou et à l'Ouest par le diocèse de Daloa. Il a une population totale de plus de 955.662 habitants (123.567 Catholiques) dont la plupart sont concentrés dans les villages et campements où ils s'adonnent à la culture vivrière pour leur subsistance et à l'agriculture dont ils tirent l'essentiel de leurs revenus. Mais dans quelques grands centres urbains – comme Dimbokro, Toumodi et surtout Yamoussoukro– on trouve diverses directions des services administratifs. Aux côtés des autochtones Baoulé et Agni, on note une forte présence des autres ethnies ivoiriennes. Il faut aussi signaler la présence de beaucoup d'immigrés venus des pays limitrophes ou de la sous région Ouest africaine (Burkina Faso, Mali, Sénégal, Mauritanie, Bénin, Togo, Ghana, Nigéria,etc) à la recherche du travail ou de bien-être.

Sur le plan administratif, Yamoussoukro compte cinq départements: Yamoussoukro (chef-lieu de la Région des Lacs), Toumodi, Dimbokro, Tiébissou, Bocanda; et douze sous-préfectures: Djékanou, Kokoumbo, Didiévi, Kouassi kouassikro, Tié-N'diékro, M'batto, Tiémélékro, Yamoussoukro, Toumodi, Dimbokro, Tiébissou et Bocanda.

L'Evêque de Yamoussoukro a choisi comme devise: anunciare Evangelium vitae (annoncer l'Évangile de la vie). Il insiste beaucoup sur l'union des fidèles et de tous les agents pastoraux autour de leur Pasteur pour être des signes vivants du message évangélique.