Make your own free website on Tripod.com


Introduction

De nos jours, les médias ont pris une telle importance qu'ils sont pour beaucoup de personnes, le moyen principal d'information et de formation : Ils guident et inspirent les comportements individuels ; familiaux et sociaux.

Ces moyens s'avèrent comme une nécessité pour le prédicateur de l'Evangile, qui doit en user pour répandre la Bonne Nouvelle du Salut. Le Synode africain (avril - mai 94) l'a souligné à plusieurs reprises et a invité les Eglises d'Afrique à tout mettre en œuvre pour lever les obstacles qui rendent difficile l'accès aux moyens modernes de communication sociale.

L'Eglise de Côte d'Ivoire, quant à elle, n'a pas attendu le Synode pour répondre à ce nouveau défi. Des bulletins d'informations sur le plan National (La Nouvelle) et diocésain (Yakro-Tambour). Tous les dimanches à partir de 6 h 30 mn et à partir de 9h 30 à la télévision nationale, des émissions religieuses sont diffusées. Mais ces efforts demeurent encore insignifiants face à l'immense œuvre d'Evangélisation à accomplir.

•  . Pourquoi une radio dans le diocèse

de Yamoussoukro

Comme souligné plus haut, l'importance des médias n'est plus à démontrer. L'animateur devant son micro peut atteindre plus de monde que le prédicateur de sa chair.

Avec la radio, le monde devient un village. Il nous paraît donc évident que pour annoncer la Bonne Nouvelle au monde entier, comme nous l'a ordonné le Seigneur Jésus Christ, l'un des moyens les plus indiqués est la radio: à la porté de tous parce qu'on peut l'acquérir à moindre coût et d'une manipulation facile.

Dans le diocèse de Yamoussoukro, l'augmentation du nombre de prêtres n'ayant pas suivi celle des chrétiens dans la même proportion et devant le nombre croissant des baptisés, des groupes et mouvements de spiritualité, il était difficile de répondre aux besoins de chacun et de satisfaire tout le monde.

La radio a aussi pour but de contribuer à la promotion du développement intégral, l'éducation aux authentiques valeurs humaines, spirituelles et morales ainsi que la paix et la solidarité entre tous les citoyens du pays.

Voilà pourquoi, en 1994,le Cardinal Bernard Agré, alors Evêque de Yamoussoukro crée la Radio Notre Dame.

B -. Historique

Par l'intermédiaire d'un frère Marianiste, Monseigneur Agré reçoit un petit émetteur de 25 Watts. Il fait appel à deux jeunes Chrétiens ayant une expérience en Radiodiffusion et leur propose d'utiliser cet émetteur FM pour l'évangélisation.

Ainsi un programme expérimental est lancé le 18 Février 1994 à 18 heures, une fois toutes les autorisations attribuées. Il fait « tâche d'huile». Dès l'annonce du numéro de téléphone de la station expérimentale pour des intentions de prières, la petite station est prise d'assaut par les auditeurs pour exprimer leur joie. C'est ce qu'ils attendaient depuis longtemps. Cet engouement spontané de la population met les responsables de la Station Radio Notre Dame au pied du mur; il faut passer aux choses sérieuses... Mais avec quel personnel et quel matériel ?

C'est ainsi qu'une étude de faisabilité est effectuée par le responsable de la radio, sous la supervision de l'Ingénieur David Bada, ingénieur en télécommunication ayant monté la Radio Des 18 Montagnes (Man), études qui ont permis de se rendre compte que techniquement c'est possible et que le clergé dans son ensemble attend cet instrument qui va donner un sérieux coup de fouet à l'Evangélisation dans cette région du centre de la Côte d'Ivoire très animiste.

Ainsi un programme est élaboré par un comité de Direction, supervisé par l'Evêque en personne. Il faut canaliser cette euphorie aussi bonne soit elle. Et pour preuve, le programme expérimental de 14 heures par semaine passe à 60 heures en quelques mois. Du coup, la petite structure commence à donner des signes d'essoufflement. Les raisons :

•  L'exiguïté de la salle à manger du Directeur qui sert de studio provisoire.

•  Le manque de matériel de production de qualité : Il est composé d'un double lecteur amateur, un vieux magnétophone à bandes (UHER) , d'une table de mixage audio à trois voies et d'un microphone de radio amateur.

Le studio provisoire devient le point d'attraction des amateurs et des jeunes chrétiens amoureux de la radio et désireux d'évangéliser par les ondes. Plus d'une soixantaine de jeunes s'inscrivent dans les différentes paroisses de la ville et de ses environs. Ils reçoivent tous des cours de communication et de technique radiophonique.

Une dizaine de jeunes sont retenues pour leur assiduité aux cours et pour leur savoir-faire, pour la pratique en studio et sur le terrain. Des séances de recyclages trimestrielles sont organisées pour tous les bénévoles par le Directeur .

La population se mobilise pour rencontrer l'Evêque et lui exprimer son désir d'avoir une vraie radio Catholique diocésaine, couvrant les confins du diocèse. Elle met à sa disposition un terrain doté d'un bâtiment délabré et lui vient en aide pour la réfection et l'implantation d'un pilonné haubané de 51 mètres pour le support des antennes.

La participation locale acquise

Quantité

Désignation

Valeur (CFA)

01

01

01

Terrain

Bâtiment

Travaux de Paratonnerre

Main d'œuvres

10.000.000

30.000.000

2.000.000

1.240.555

TOTAL

43.240.555

Sur sollicitation de Monseigneur Agré, le Diocèse de Padoue

(Italie) offre en 1994, un émetteur de 2.500 Watts et quatre antennes omnidirectionnelles avec tous les accessoires de montage. L'OCIC offre dans la même année des équipements d'un studio et l'équipe de reportage. Tout ce matériel monté par des techniciens locaux permet à la radio de se lancer dans une grande évangélisation par les ondes et par la vidéo grâce à un groupe électrogène et un vidéo projecteur.

D- OBJECTIFS DE RADIO NOTRE DAME

Evangélisation et développement intégrale de l'homme

Radio Notre Dame a pour mission :

•  d'assurer le rayonnement de la culture chrétienne notamment par la confection, la fabrication et l'exploitation d'un programme radiophonique destiné à être diffusé localement et sur le territoire de la Côte d'Ivoire en Modulation de Fréquence. Les émissions radiophoniques visent à :

•  Annoncer la Parole de Dieu en conformité avec la foi chrétienne Catholique.

•  Approfondir la foi des chrétiens par l'étude de la Bible, la catéchèse, la formation spirituelle et morale.

•  assurer l'information et la formation religieuse par les documents officiels de l'Eglise, son histoire et la parole des pasteurs.

•  Favoriser l'inculturation de la foi et l'éducation familiale chrétienne.

•  Envoyer des messages de solidarité à tous ceux qui souffrent dans le deuil, la maladie, la solitude et l'abandon.

•  Promouvoir des activités sociales de bienfaisance.

•  Promouvoir les soins de santé primaire, l'hygiène, le respect de l'environnement.

•  Faire connaître à chaque citoyen, ses droits et devoirs à travers la formation au civisme.

•  Promouvoir des activités culturelles et sportives.

•  Alphabétiser et former la masse paysanne aux techniques agricoles.

•  d'assurer la réalisation, la production et l'exploitation d'œuvres audiovisuelles

•  De Promouvoir l'étude et la promotion de tout projet relatif à la communication (plans techniques, économiques, financiers.)

•  d'assurer son fonctionnement dans le respect des autorisations ministérielles qui règlent son droit civil d'installation, de maintien et de fonctionnement.

Comme le stipule l'article 3, paragraphe 1 de la Convention signée le 14 Août 1989, entre le Saint-Siège et le Gouvernement de Côte d'Ivoire, Radio Notre Dame s'abstient d'aborder les questions politiques.

(NDLR) Depuis le Mois de Mai 2000, Radio Notre Dame est fermée afin de procéder à une profonde restructuration. Du nouveau matériel a été acquis grâce à des partenaires extérieurs. Un prêtre est aux études depuis trois années et son apport sera indéniable pour donner une nouvelle impulsion à la radio diocésaine. Il ne reste plus que la stabilisation de la situation socio-politique et militaire pour la réouverture de la station. Déjà, les nombreux auditeurs sont impatients et trouvent le silence un peu trop long...

D'après un document réalisé par Jean Chrysostome PEGLAN, Ex-Directeur Radio Notre Dame, remis à jour par l'équipe de rédaction.

Radio Catholique du Diocèse de Yamoussoukro

Boîte Postale 1555 Yamoussoukro

tél. : (225) 30 64.24.98 - Fax : (225) 30 64.18.41